Digilover Le Blog du Digital Contactez-moi

Quand c’est le Mac qui s’apprête à révolutionner le jeu vidéo

Christophe Lefevre Chris Lefevre
5min de lecture

Amazing, comme l’aurait dit Steve Jobs, Apple de nouveau a révolutionné l’informatique, et franchement, on n’y croyait plus. Quoi un iPad pliable ? Non, c’est une révolution bien plus importante, il a réussi à créer l’ordinateur parfait. Celui qui dépasse de loin tout ce qui existe, et cela uniquement grâce à une puce, la Apple M1.

Si vous êtes éloigné de l’univers d’Apple et de l’informatique en général, vous ne savez peut-être pas ce qu’est la puce Apple M1. Alors, on va l’expliquer simplement, Apple a apporté la technologie des processeurs de smartphones dans l’univers des ordinateurs. Et en quoi c’est une révolution ? Le Apple M1 permet d’avoir des PC à la fois (très) puissants, capables de faire des tâches complexes très facilement comme du montage vidéo, de l'apprentissage automatique et faire tourner des gros jeux en 3D, tout en ne surchauffant pas, en consommant peu d’énergie et en étant moins cher. Pour preuve que c’est bien une révolution, Microsoft s’y est essayé plusieurs reprises avant Apple, et a à chaque fois échouée. Là, Apple a réussi un véritable exploit.

Je ne vais pas détailler l’architecture ARM, parler des benchmarks, mais gardez juste en tête que tout comme l’iPhone n’a pas été le premier smartphone, il a été le premier qui réécrit les bases de la téléphonie mobile. Apple réécrit les bases de l’informatique moderne.

De nouvelles bases, vraiment ?

Oui, parce qu’aujourd’hui, un Macbook Air, l’ordinateur le moins puissant d’Apple peut tout faire et sans ventilateur. Vous imaginez bien que la concurrence va réagir, et le bouleversement qui s’opère chez Apple va également se produire sur PC, un peut plus tard, mais croyez-moi, ça bout chez Microsoft, Google, Intel, Qualcomm, Huawei, Dell… même si ce sera beaucoup plus compliqué, ils vont suivre le pas, car Apple vient de prendre 5 ans d’avance sur tous ses concurrents.

Et quel lien avec le jeu vidéo ?

Les Mac n’ont jamais étés connus pour être gamers, et la raison est simple, Apple a toujours privilégié la bureautique avec des SSD ultrarapides, un écran retina ( une vraie révolution, ça aussi), un trackpad génial, des ordinateurs légers avec une bonne autonomie, mais pas de puissance graphique suffisante pour jouer. C’est un choix qui se comprend, car aujourd’hui, pour jouer, il faut un bon GPU dans son ordinateur, qui limite le côté nomade. Les Macbook Air et Pro 13 sont les ordinateurs d’Apple les plus vendus. Honnêtement, mon Macbook Pro 13 acheté environ 2400 euros en 2019 peine à faire tourner des jeux qui tournent très bien sur mon iPhone plus ancien, un comble.

Mais ça va changer, car d’ici un an et demi, tous les Mac tourneront sur des puces au moins aussi puissantes que l’Apple M1. Et qu’est ce que ça donne pour les jeux ? Sans aller très loin dans les détails, on estime généralement la puissance d’un GPU en téraflops. Pour l’Apple M1, on est à 2,6 téraflops. C’est plus qu’une PS4 fait 1,84 téraflops. Et là, n’importe quel gamer va se dire, la XBOX One serie X monte à 12 téraflops, mon gars… oui oui, je sais, mais je n’ai pas fini. Pour la Nintendo Switch qui se vend comme des petits pains, c’est 1 téraflops et la Xbox One serie S qui vient de sortir et qui selon Microsoft fera tourner tous les nouveaux jeux avec quelques concessions, va tourner en 4 téraflops. En se situant entre les deux, le Apple M1 a la puissance d’une console moderne grand public. Pour comparer avec un PC, lors de tests, le Apple M1 est au-dessus d’une geforce GTX 1050 ti. Qui certes n’est pas toute récente, mais permet de jouer à tous les jeux de façon relativement confortable.

Toujours pas impressionnée, c’est normal, la suite est plus intéressante. Le Apple M1 est le premier processeur ARM de Apple, c’est juste l’entrée de gamme, et peut tourner correctement sans ventilateur. Il équipe le Macbook Air qui est l’ordinateur le plus nomade de chez Apple… celui que les étudiants utilisent pour aller aux cours. Imaginez ce qu’Apple va intégrer dans ses ordinateurs professionnels ? On va se rapprocher beaucoup plus des nouvelles consoles de jeux et des gros PC gamers. Donc, d’ici 2 ans, on pourra dire que tous les Mac seront des machines capables de faire tourner les jeux correctement, là où sur PC, c’est réservé à des machines estampillées "gaming".

D’un coup, en développant un jeu sur Mac, un éditeur va pouvoir toucher tous les étudiants qui se seront offert le Mac le moins cher pour la Fac. Ça change la donne, non ?

OK, mais encore faut-il convaincre les développeurs maintenant ?

Celà se fera en 5 phases.

  1. Pour la première, il y a 1,5 milliard d'appareils iOS actifs dans le monde, avec 20 millions de développeurs enregistrés chez Apple. L’iPhone est probablement la première console au monde. Ces développeurs auront tout intérêt à porter leur jeu sur Mac qui pourront se vendre plus cher, ce qui sera de plus en plus facile, maintenant.

  2. Apple a une offre Apple Arcade très intéressante pour les développeurs indépendants, nul doute qu’Apple compte beaucoup miser sur les Mac M1 pour proposer des jeux d’un niveau supérieur.

  3. Les jeux développés sur des moteurs multi-plates-formes comme Unreal Engine, Unity et le CryEngine devraient être portés plus facilement sur Mac que sur Switch. Des titres AAA pourraient ainsi débarquer sur Mac.

  4. Les jeux plus anciens présents sur PC vont pouvoir renaître sur le Mac App Store, c’est une façon de capitaliser un peu plus sur du travail déjà accompli par un studio de développement.

  5. Lorsque la majorité des PC sur ARM évolueront pour atteindre la qualité des Mac sous Apple M1, les développeurs Windows seront plus intéressés par le portage ARM.

Bonus.  Depuis quelque temps, il y a des rumeurs sur une Apple TV plus proche d’une console. Si c’est exact, ça pourrait booster encore plus le jeu sur Mac; je pense d’ailleurs qu’une Apple TV équipée d’une Apple M1 et une manette pourrait être une très bonne console de jeu.

Et c’est pour quand ?

Évidemment, je ne fais que des projections, mais tout est là pour que ça évolue dans le bon sens. Je pense que d’ici deux ans, on devrait y voir plus clair.

La console n’est plus aussi indispensable qu’au paravent pour jouer et je me souviens qu’Epic Games avait annoncé que plus de 116 millions d’utilisateurs enregistrés ont accédé à Fortnite via iOS, c’était la plateforme la plus populaire.

Certaines rumeurs annoncent déjà la sortie d’un Macbook Air M1 moins cher (et probablement encore plus compact) . Un Macbook Air 12 pouces pourrait devenir l’ordinateur de référence pour tous les jeunes, tout comme le smartphone a déjà remplacé la console portable. Il pourrait tenir toute la journée sans recharge, en permettant de surfer, bosser et jouer partout. Si les jeux suivent, pourquoi investir encore dans une console de jeu portable ou non, à moins d’être un très gros joueur ?

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à me partager votre avis sur mes réseaux sociaux.


Christophe Lefevre
A propos de l'auteur Chris Lefevre, consultant en solutions digitales. Je vous propose mes services pour améliorer votre visibilité sur les nouveaux médias.

Partagez cette page sur les médias sociaux !