Digilover SEO & E-Marketing Web Développement Le Blog du Digital Contactez-moi

Sony va révolutionner l’univers du jeu vidéo avec la PlayStation Suite

Publié par Chris le Vendredi, 28 Janvier 2011

Cette semaine, Sony a présenté le successeur du PSP, la NGP . Techniquement, la bête explose tout, évidement, avec des processeurs qui permettent à la console d’attendre les capacités d’une PS3 ( ou pas loin), elle est équipée des dernières technologies de connectivités, offre un écran tactile en plus des commandes habituelles et une dalle à l’arrière qui va permettre, notamment, de rendre les FPS sur la console plus accessibles. Le géant prévoit également de sortir prochainement un gamephone sous Android nommé Xperia Play. Pas grand-chose non plus à en dire, ci ce n’est que celui-ci ne sera pas une NGP mixée avec un téléphone, mais plutôt un téléphone de la gamme Xperia, équipé de commandes de jeux. Même si ces 2 sorties semblent intéressantes, elles ne restent que des évolutions de ce qui existe déjà, ce n’est pas avec ça que Sony concurrencera directement l’iPhone et la 3DS. Mais Sony a déjà montré qu’il osait prendre des risques en lançant la PSP Go, un véritable échec commercial, il faut l’avouer, mais ambitieux et croire que le nippon est fini serait une grande erreur. N’avez vous pas remarqué que si la presse les nomme PlayStation Phone et PSP2, ce n’est pas le cas de Sony ? C’est un choix très stratégique, ils abandonnent progressivement le nom de PlayStation de leur gamme de consoles pour sortir un truc inattendu, mais génial : Une certification PlayStation. En effet, PlayStation avec la PlayStation Suite devient une plateforme de développement ouverte. Elle permettra à la fois aux constructeurs de mettre sur le marché des téléphones portables Android tout en certifiant qu’ils pourront faire tourner parfaitement les prochains jeux PlayStation et aux développeurs de jeux mobiles de s’assurer que ceux-ci seront directement compatibles avec un maximum de machine. C’était aujourd’hui le problème essentiel d’Android, la fragmentation, qui rendait difficile de lancer des jeux compatibles avec tous les mobiles exploitant cette plateforme. Sony comble donc un énorme trou. Un succès assuré Lorsque je regarde Sega qui sort des vieux vieux titres Megadrive dans une coque d’émulateur pour les vendre sur l’Appstore, et qu’en plus, on en parle dans la presse spécialisée, je me dis que la Playstation One aurait beaucoup à gagner en ressortant sur mobile. C’est la première chose que Sony va faire avec sa plateforme, c’est remettre en vente les titres PSOne. Les jeux développés actuellement pour la plateforme de téléchargement de Sony devraient également être adaptés. En ce qui concerne les développeurs tiers, je parierais que beaucoup vont rapidement adapter leurs titres iOS et certains risquent même de mettre de coté la Nintendo 3DS pour passer du coté de celui qui offre le plus de terminaux. Sony devrait donc clairement faire son beurre en s’associant d’une façon peu attendue avec ses concurrents que sont HTC et Samsung, mais également les marques chinoises qui vont pouvoir mettre en vente de véritables consoles de jeux PlayStation. Une aubaine pour Android Celui qui y gagnera certainement le plus, c’est Android de Google, qui était déjà promis à un bel avenir. Cette fois, Android pourrait être la référence aussi sur le marché du jeu vidéo. Ce sera évidemment un poids important pour sa lutte contre Apple et sa plateforme iOS. La GoogleTV devrait certainement aussi profiter de la PlayStation Suite, ce qui permettra à Google et ses partenaires de se lancer dans le marché des consoles de jeux de salon, un marché jusqu'ici très fermé. Les jeux vidéos réinventés Grace à Android, la marque PlayStation sera présente sur un nombre extraordinaire d’appareils : téléphones mobiles, tablettes, téléviseurs, lecteurs blueray, lecteurs MP4 de poches, ... Investir sur la PlayStation sera un choix aussi évident que le DVD comme support vidéo, ou presque. Même si il semble évident que nous verrons des consoles mobiles PlayStation à - de 100 euros, à ce jour, rien n’est encore joué, Microsoft est tout à fait capable de concurrencer Sony sur ce secteur avec une plateforme qui, en plus, sera compatible PC, mais ça devrait mettre en grand coup à Nintendo dont la 3DS montre déjà des faiblesses, dès lors que l’effet 3D est activé. Je pense également qu’il faudrait avoir plus de précision sur les modalités et l’usage que les fabricants feront de cette petite révolution, mais clairement, sur papier, Sony a fait avancer d’un bon le marché du jeu vidéo, tout comme Apple, il n’y a pas si longtemps.

Christophe Lefevre
A propos de l'auteur Chris Lefevre, consultant en solutions digitales. Je vous propose mes services pour améliorer votre visibilité sur les nouveaux médias.

Partagez cette page sur les médias sociaux !
Chris Lefevre

Hello ! Comment puis-je vous aider ?

Je vous propose mes services pour créer votre site internet ou améliorer votre visibilité sur les nouveaux médias.